Le direct vidéo privatisé et sécurisé mis en avant aux Rencontres Francophones de la Vidéo Mobile

affiche du salon de la vidéo mobile 2019 où Plussh intervient
Share on linkedin
Share on twitter
Share on facebook

Communication interne ou gestion de crise, pourquoi le direct vidéo depuis smartphone est désormais un outil incontournable ? C’est pour répondre à cette question que Dimitri Moulins, cofondateur de Plussh, startup made in France spécialisée dans les solutions de direct vidéo depuis smartphone privatisées et sécurisées, anime un atelier aux Rencontres Francophones de la Vidéo Mobile, le 7 février 2019, 11h30, à la Maison Internationale de la Cité Universitaire Internationale de Paris.

Fort de son expérience de journaliste pour des médias nationaux et de formateur en gestion de crise, il échangera avec les participants sur des cas d’usages concrets. Comment impliquer les équipes, rapprocher les hommes, s’adresser à l’ensemble des collaborateurs d’un grand groupe de manière simple et direct, en toute transparence, et en toute maîtrise ? « Le direct vidéo depuis smartphone permet de transmettre un message ciblé et efficace qui rend la communication interne moderne et engageante », explique notamment Dimitri Moulins.

Le direct vidéo depuis smartphone, en mode privatisé et sécurisé, est aussi un véritable outil d’aide à la décision en situation de crise. Comment avoir une vision temps réel de ce qu’il se passe sur le terrain ? Comment améliorer le pilotage de la gestion de crise ? Comment prendre la bonne décision au bon moment ? « Les nouvelles technologies, lorsqu’elles sont maîtrisées, facile à utiliser et surtout sécurisées, sont au service du management de crise, assure le président de Plussh. Et il n’est plus possible, en 2019, de se passer du direct vidéo depuis smartphone, que ce soit pour faciliter la prise de décision ou aussi pour informer les autorités en toute transparence. » Chaque grand groupe a ses problématiques, ses besoins spécifiques, ses modes de fonctionnement et ses obligations. « Plussh propose des solutions sur mesure, ce qui permet de s’adapter précisément à ces problématiques et à ces besoins, précise Dimitri Moulins. Nous ne fournissons pas uniquement une solution technologique, nous accompagnons nos clients depuis la définition du cahier des charges jusqu’au suivi et au conseil lors de la réalisation des directs. Nous pouvons même, s’ils le souhaitent, leur proposer d’assurer des prestations de captations assurés par des professionnels. »

Bonne année 2019 !

Bonne année 2019

Depuis sa création en 2013, la startup de direct vidéo privé et sécurisé n’a pas cessée d’évoluer, en 2019 de nouveaux produits sont encore proposés au marché B2B, notamment pour les services de communication interne des grands groupes mais aussi pour les départements de gestion de crise. 2019 c’est aussi une nouvelle charte graphique, un nouveau logo, un nouveau site. En ervanche, comme les années précédentes, Plussh reste synonyme de qualité de service, d’alternative aux GAFAM, de contrôle par le client de ses contenus vidéos en direct. Alors bonne année 2019 à tous, pour Plussh, ça démarre déjà très bien.

Plussh quitte le BIC de Montpellier

Départ de Plussh de l'incubateur de startup BIC de Montpellier
Après une incubation réussie au Business and Incubation Centre de Montpellier, Plussh vole désormais de ses propres ailes au Village By CA Languedoc (en Photo de droite à gauche ; Chantal Marion Métropole de montpellier, Dimitri Moulins et Laurent Damiron cofondateurs de Plussh) C’est au BIC de Montpellier, précisément à Cap Omega, qu’une idée de mars 2012 est devenue aujourd’hui une entreprise spécialisée dans le direct vidéo privé et sécurisé depuis smartphone. Thibault (Wasiolek), Dimitri (Moulins) et Laurent (Damiron) étaient à l’époque encore journalistes radio quand ils eurent cette idée : et si le journaliste télé prenait l’antenne aussi simplement que le journaliste radio, avec son simple smartphone. Depuis, l’idée a fait son chemin est s’est transformée en une startup de 10 personnes basées à Montpellier, Toulouse, Paris et Dubaï. Le marché adressé par Plussh aujourd’hui est moins celui des médias (idée originelle) que ceux de la communication interne et de la gestion de crise très demandeurs de nouveaux produits de communication disruptifs, modernes, engageants et surtout privés et sécurisés. Dans tous les cas merci le BIC, merci Cap Omega pour ces années qui ont aussi fait ce qu’est Plussh aujourd’hui.